Fortune

Selon l’OPP2, la fondation doit choisir, gérer et contrôler soigneusement les placements qu’elle opère. Elle doit veiller à assurer la sécurité de la réalisation des buts de prévoyance et, lors du placement de sa fortune, elle doit respecter les principes d’une répartition appropriée des risques.

Ces tâches sont assurées par le conseil de fondation, la commission de placement, le gestionnaire de fortune et le directeur.

La gestion de la fortune met l’accent exclusivement sur les intérêts financiers des bénéficiaires.
La gestion de la fortune doit viser à permettre de renforcer durablement l’équilibre financier de la fondation.

La fortune doit être gérée de manière à ce que

  • les prestations promises puissent toujours être versées dans les délais.
  • la politique de placement permette d’assurer la capacité à supporter les risques et ainsi à ce que la sécurité nominale des prestations promises soit garantie.
  • le rendement global (rendement courant plus variations de valeur) soit maximisé dans le cadre de la capacité à supporter les risques afin de dégager à long terme une contribution aussi importante que possible au maintien de la valeur réelle des prestations de rente promises

La fortune est investie

  • essentiellement dans des placements de haute qualité.
  • de manière diversifiée entre des classes d’actifs, des marchés, des monnaies, des branches et des secteurs différents.
  • dans des placements offrant un rendement global conforme au marché.
|